Un autre habitat est possible

HG café archi IMG_2801

La thématique de l’habitat groupé participatif fédère ! Pour preuve, le public venu en nombre assister à cette dixième édition du café Archi. Au menu, trois interventions : celles de Pierre-Yves Jan, co-habitant et vice-président de l’association Parasol, Françoise Legendre, architecte mandataire du hameau de Chevaigné et Renaud Munch, également architecte, en charge du projet Max Jacob à Rennes.

Après un bref historique de l’HG et quelques points de définition, Pierre-Yves Jan a insisté sur le rôle de l’association Parasol : promotion et information auprès des candidats, mise en réseau et accompagnement des groupes, des projets… A propos de Chevaigné où vivent désormais 12 familles, Françoise Legendre est revenue sur sa méthodologie. Une boite à outil qui a permis – en un temps record – de concevoir le projet avec la pleine et entière participation des futurs habitants.

Max Jacob, plus urbain, se distingue, quant à lui, par sa taille (5 foyers) et sa forme juridique. Là où Chevaigné était porté par un promoteur (Coop de construction), Max Jacob est en auto-promotion. Le groupe de futurs habitants assure la maîtrise d’ouvrage. Renaud Munch a montré, comment en partant des usages et des diverses contraintes, le futur collectif rennais a pris forme. De son côté, le public s’est interrogé sur la question de la transmission : comment  les habitants se renouvellent-ils ?  Quelles les formes juridiques pour la propriété collective ?  Même questionnement sur les modes de gestion des parties communes, les sources de financement, la recherche de foncier disponible…

Etonnamment, la question du vivre ensemble n’a pas ou peu été soulevée… L’assistance étant probablement déjà convaincue de tout l’intérêt qu’offre ce mode d’habitat solidaire.

Quelques rendez-vous à retenir  :

  • Une réunion publique présentant le projet de Chavagne (35), se tiendra vendredi 3 octobre, à 20 heures, salle des associations de la Croix-Verte à Chavagne. Dans le cadre d’un projet d’habitat participatif à Chavagne, pour 8 à 12 foyers, un petit groupe de familles déjà intéressées par ce projet souhaite rencontrer d’autres candidats pour fonder un groupe inter-générationnel lié autour de valeurs communes – valeurs de solidarité et d’échange. Info ICI
  • Le financement de l’habitat participatif en conférence débat à Rennes, vendredi 17 octobre 2014 de 18:00 à 20:00 – Auberge de jeunesse de Rennes, 10-12 Canal St Martin à Rennes. http://eco-sol-brest.net/Le-financement-de-l-habitat.html
  • Prochain café Archi fin novembre sur le thème : Construire sain, habiter mieux (matériaux écologiques, qualité de l’air, impact environnemental)    

 

Prochain rendez-vous le 23 septembre à 19 h : l’habitat groupé participatif

Pano-1Concevoir son propre logement en groupe pour vivre ensemble, gérer des espaces communs tout en étant chacun chez soi… C’est là toute la philosophie de l’habitat groupé participatif. Dans un contexte de crise du logement, les motivations des candidats sont certes économiques. Mais ce modèle, en réelle émergence en France, répond surtout au besoin de construire un autre mode de vie plus écologique, plus solidaire, plus humain. Lors de ce débat, l’association Parasol (Pierre-Yves Jan) qui fédère des groupes d’habitants viendra présenter son rôle de soutien et de conseil aux projets en devenir.

Françoise Legendre, architecte, racontera l’expérience du hameau de Chevaigné où vivent désormais douze familles.
Renaud Munch, également architecte et futur habitant, décrira les grandes lignes du projet Max Jacob à Rennes auquel participent sept familles.

Au Mod Coz (ancien Scaramouche), bar brasserie, 3 rue Jean-Marie Duhamel (derrière le TNB) à Rennes.
Organisation : collectif Plan libre, débats pour une architecture et un environnement partagés.
Contact : Anne-Elisabeth Bertucci Tél. 06 82 66 43 72